Comment agir pour la mobilisation du 8 mars ?

1. Appeler tou.tes vos ami.es à agir le 8 mars

Ami.es, collègues, familles, voisins, tou.tes vos proches peuvent agir le 8 mars.

Pendant toute la journée du 8 mars, pensez à poster des photos de votre action avec le hashtag #8mars15h40 !

J'ajoute un filtre sur ma photo de profil

Grace à la plateforme Twibbon, ajoutez facilement un filtre sur votre photo de profil Facebook ou Twitter pour dire que vous soutenez la mobilisation du 8 mars.

Je change ma cover Facebook

Mettez à jour votre photo de couverture grace au site « 8marsengreve.com »

2. Faire grève le 8 mars

Le collectif appelle les salarié.es à se mettre en grève le 8 mars prochain pour exiger l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Il peut s’agir d’une grève toute la journée, ou d’un débrayage de 2 heures, par exemple à partir de 15h40, pour dénoncer les 26% d’écart salarial entre les femmes et les hommes.

Comment faire grève ?

Un appel national à la grève est déposé par 3 organisations syndicales (CGT, FSU et Solidaires). Tous les salarié.es du secteur privé ont donc le droit de s’y joindre, sans avoir besoin de prévenir leur employeur. Il suffit ensuite de motiver son absence en annonçant que l’on était en grève.

Dans la fonction publique, les entreprises publiques et les entreprises privées ayant délégation de service public, il faut pour faire grève que les syndicats aient déposé un préavis de grève. Des préavis sont déposés le 8 mars par la CGT, la FSU et Solidaires dans la fonction publique d’Etat, la fonction publique territoriale, la fonction publique hospitalière, l’énergie (EDF, ENGIE…), à la SNCF, Orange, à La Poste…

Quel est l’impact sur le salaire ?

La retenue sur salaire doit être strictement proportionnelle à la durée d’interruption du travail, à défaut de quoi elle sera considérée comme une sanction pécuniaire illicite.
Par exemple : si vous faites grève 3 heures, l’employeur ne peut pas vous retirer plus de 3 heures.

Une exception : dans la fonction publique d’Etat et certaines entreprises publiques où la retenue sur salaire est toujours d’une journée. Dans ces secteurs, les syndicats organiseront souvent des heures d’information syndicales le 8 mars à 15h40 pour permettre aux salarié.es de se mobiliser sans perdre un jour de salaire. Plus de détails

Plus d’informations sur le droit de grève

3. Rejoindre une action le 8 mars

Le 8 mars, des nombreuses actions sont prévues. Rassemblements, actions et débrayages sur les lieux de travail, actions sur des lieux d’études ou de vie…Retrouvez la liste pour pouvoir y participer

A noter : il est possible qu’une action soit prévue sur votre lieu de travail mais qu’elle ne soit pas encore annoncée sur le site, n’hésitez pas à solliciter les syndicats et les élu.es.

4. Proposer une action pour le 8 mars

Organiser un rassemblement, par exemple à 15h40 sur une place publique.

Vous pouvez prévoir un concert de casserole, un Mannequin Challenge, remettre les 20 exigences « En 2017, nous voulons » du mouvement aux autorités (préfecture, député…) ou au patronat (Chambre de Commerce et d’Industrie).

Le jour J, vous pourrez valoriser votre action en envoyant les photos avec le #8mars15h40 sur les réseaux sociaux, elles s’afficheront automatiquement sur le site 8mars15h40.fr

N’hésitez pas à solliciter les organisations du collectif pour vous aider à demander les autorisations en Préfecture.

 

Organiser une action sur votre lieu de travail.

Il peut s’agir d’un débrayage, d’un rassemblement dans la cour, le hall ou une salle de pause ou d’une action symbolique (port de brassards…). N’hésitez pas à travailler des revendications spécifiques à votre employeur (écart de salaire, congés familiaux, sexisme et violences sexuelles, conditions de travail, temps partiel, travail du dimanche…) en vous inspirant des propositions nationales.

Le jour J, vous pourrez valoriser votre action en envoyant les photos avec le #8mars15h40 sur les réseaux sociaux, elles s’afficheront automatiquement sur le site 8mars15h40.fr

N’hésitez pas à solliciter les syndicats pour vous aider

CGT, FSU, Solidaires

Organiser une action sur votre lieu d’étude

Il peut s’agir d’un débrayage, d’un rassemblement dans la cour, le hall ou d’une action symbolique (port de brassards…). N’hésitez pas à travailler des revendications spécifiques à votre lieu d’étude (mixité des filières, sexisme et violences sexuelles, stéréotypes, accès à la contraception ou l’IVG…) en vous inspirant des propositions nationales

Le jour J, vous pourrez valoriser votre action en envoyant les photos avec le #8mars15h40 sur les réseaux sociaux, elles s’afficheront automatiquement sur le site 8mars15h40.fr

N’hésitez pas à solliciter les syndicats pour vous aider

Dans l’enseignement supérieur : UNEF

Dans les lycées : UNL

 

Organiser une action sur un lieu de vie

Il peut s’agir d’un débat, d’une projection de film ou d’une votation sur les 20 exigences du mouvement par exemple.

N’hésitez pas à solliciter les associations féministes pour vous aider.