8 – La limitation stricte du travail le soir, de nuit et le WE

Le travail de nuit des femmes a doublé depuis les années 90. Le travail du dimanche ou de nuit empêche la vie sociale et familiale. L’impact du travail de nuit sur la santé est démontré : il augmente par exemple de 30 % le risque de cancers du sein pour les femmes*.

Le travail le soir, de nuit ou le WE doit être strictement limité aux cas d’intérêt général (santé, transports, énergie…) ou lorsque la production industrielle ne peut être arrêtée. Il doit être compensé par du repos supplémentaire, une contrepartie salariale et un départ anticipé en retraite.

*Source : INSERM, 2012, http://www.inserm.fr/espace-journalistes/le-travail-de-nuit-un-risque-pour-les-femmes