8 mars 15h40
Business

Qu‘est-ce qu’un fonds d’investissement ?

Fonds d’investissement ou fonds de placement, ce sont des Organismes de Placement Collectif ou ce qu’on connaît par OPC. Il regroupe le capital des investisseurs qui ont souscrit au fonds. Ce capital sera ensuite géré par une équipe spécialisée ou un gestionnaire de fonds qui se chargera de les investir dans des actions. Cet investissement peut également concerner des titres, des métaux précieux ou des obligations. Cet expert va les choisir en fonction de l’objectif de placement du fonds. Il existe différents types de fonds d’investissement. Découvrons qu’est-ce qu’un fonds d’investissement. Quel est son fonctionnement ? Quelles sont les catégories possibles ?

Qu’est-ce qu’un fonds d’investissement ?

Nous le savons tous, quand il est question de fonds, il a un rapport direct avec la finance. Mais pour répondre à la question qu’est-ce qu’un fonds d’investissement, il serait tout juste de se pencher sur la définition d’un fonds. On peut le considérer comme une sorte de récipient qui sera alimenté par des investisseurs. Tout l’argent qui y sera versé sera considéré comme la fortune du fonds. Chaque investisseur aura donc la possibilité de disposer d’une part dans ce récipient.

Définition du fonds d’investissement

Le fonds d’investissement est une société publique ou privée investissant du capital afin de financer des projets innovants. Elle est agréée en France par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Elle se présente comme une source importante de financement pour les entreprises, notamment celles de petite taille, telles que des PME.

Pour que les fonds d’investissement puissent tourner correctement, ils procèdent à la collecte de capital auprès de ce qu’il appelle les épargnants. Ces collectes vont être investies dans des parts d’actifs destinés au développement des différentes entreprises qui en auront besoin.

L’objectif d’un fonds d’investissement

L’objectif d’un fonds d’investissement est bien évidemment la rentabilité. Il est essentiel qu’il obtienne des résultats positifs sur le long terme. Quand on investit pour une entreprise, il est question d’augmenter sa productivité.

Afin de répondre aux mieux aux attentes de leurs clients, les fonds d’investissement se sont spécialisés dans les différentes étapes de croissance d’une société donnée. Le type de fonds va donc varier en fonction de la phase dans laquelle se trouve cette entreprise-là.

Fonctionnement du fonds d’investissement

Le fonctionnement d’un fonds d’investissement n’est pas difficile à comprendre. Un investisseur ou un particulier voulant investir confie son épargne à un opérateur spécialisé. Les fonds seront conservés par une banque dépositaire. Le rôle d’un fonds d’investissement consiste essentiellement à placer de l’argent dans des entreprises prometteuses pour faire plus de bénéfices.

Les caractéristiques d’un fonds de placement peuvent se résumer comme suit :

  • Il y a les skieurs de fond. Ce sont les participants au fonds. Ils qualifient ceux qui achètent les parts de fonds. Ils vont participer aux profits et aux pertes en fonction du pourcentage détenu.
  • La gérance des actifs revient aux sociétés de gestion d’actifs. Elles ont elles-mêmes à constituer les fonds, à élaborer une réglementation et à gérer le portefeuille.
  • Les titres de fonds sont internés dans une banque dépositaire. Cette dernière se charge de vérifier la légitimité des activités, tout comme leur régularité.

Le mode de calcul du rendement d’un fonds d’investissement

Dans des termes plus accessibles, l’épargnant va acheter des actions dans le fonds de placement dans lequel il s’associe. Pour le cas de fonds ouverts, la valeur de l’action va apparaître quotidiennement dans la presse. Quant aux fonds d’investissement fermés, elle va se calculer de façon périodique. Le plus souvent, ce calcul se fera sur une base mensuelle.

En règle générale, le souscripteur détient une tranche d’actif. Il équivaut à la rétribution effectuée soit majorée soit diminuée de la plus-value ou de la moins-value opérée par le gestionnaire ou le SGR. La part d’actif de l’épargnant ne sera pas déterminée par un titre en particulier.

On entend par valeur de l’action la valeur nette d’inventaire (VNI). Elle permet d’évaluer le rendement du portefeuille d’actifs que le fonds d’investissement en question détient. Le SGR va le calculer en divisant le total des actions en circulation par la soustraction du total des actifs et du total des passifs.

Les finalités d’utilisation d’un fonds d’investissement

Le fonds d’investissement se décline en différentes finalités afin de correspondre au mieux aux phases de développement d’une entreprise. Il peut notamment servir à la création d’une entreprise. On peut également en avoir besoin pour développer certaines activités et pour implanter la société au niveau international. Il peut servir à apporter de la liquidité à une société.

·      Le fonds d’amorçage

Il intervient tout juste après l’investissement du capital personnel, des éventuelles subventions ou du Love Money. Il peut être nécessaire pour l’essai commercial.

·      Le capital-développement

Il correspond à celui versé au cours de la vie d’une entreprise pour contribuer à son développement. Il est destiné à aider les entreprises en pleine croissance. Il permet entre autres l’acquisition de nouveaux marchés, l’achat de divers équipements destinés à la production et le lancement de nouveaux produits ou services.

·      Les fonds de LBO

Ce sont les opérations déployées dans le cadre d’un rachat d’entreprise. Ce fonds d’investissement peut également être utilisé en cas de transition. Il se présente comme un effet de levier important.                        

·      Le capital-retournement

Il s’applique pour le cas d’un redressement judiciaire d’une entreprise. Il est fait pour des entreprises rencontrant des difficultés financières conséquentes. Il va permettre aux sociétés de se redresser.

Les différents types de fonds d’investissement disponible en France

Les sociétés de gestion sont là pour vous conseiller dans votre choix de fonds d’investissement. Néanmoins, il serait toujours judicieux de savoir quelles sont les formes juridiques possibles et lesquelles correspondraient à vos besoins. En France, il y en a plusieurs :

  • SICAV: Société d’investissement à Capital Variable (Monétaires, actions, obligatoires, patrimoniales, etc.),
  • FCP ou Fonds Commun de Placement pour ceux qui souhaitent commencer par de petites épargnes,
  • FCPE, un fonds commun de placement pour les salariés souhaitant faire une épargne,
  • FCPR: Fonds Commun de Placement à Risques, pour les entreprises qui ont été créées récemment,
  • FPCI ou Fonds Professionnel de Capital Investissement permettant d’investir dans des entreprises non cotées à 50% minimum,
  • FIA ou Fonds d’Investissement Alternatifs (Hedge Funds). Il s’agit d’un fonds d’investissement plus souple et qui ne dispose pas de règlement conséquent.
  • SCPI, OPCI ou OPCI qui sont des fonds d’investissement immobilier.

Les avantages de l’investissement dans un fonds

Un fonds de placement permet de réaliser des investissements diversifiés, notamment dans différents secteurs économiques. Il permet de s’ouvrir à des marchés étrangers et particulièrement difficiles même en tant que petits investisseurs. Voilà l’un de ses principaux avantages, celui d’être accessible à tous.

Contrairement à un investissement qu’on réalise soi-même, il présente moins de risques. Il est particulièrement intéressant pour tous ceux qui désirent placer de l’argent de façon plus sûre et qui ne connaissent pas vraiment les rouages de l’investissement. De plus avec les fonds d’investissement, vous n’avez pas besoin d’y consacrer trop de temps ni d’efforts.

Quelles sont les limites liées aux fonds d’investissement ?

Quand il est question d’investissement, le zéro risque n’existe pas. Parmi ses inconvénients, il y a l’impossibilité de choisir soi-même ses actions. Ceux qui apprécient avoir le contrôle sur tout ne seront pas servis. On dispose de moins de libertés quand il est question de fonds de placement.

Les frais relatifs aux fonds de placement ne sont pas toujours abordables. Il convient donc de choisir un fonds de placement avec des frais plus ou moins réduits. À noter que ces coûts seront déduits du rendement.

Par ailleurs, ceux qui espèrent d’excellents rendements seront parfois déçus. Ils sont notamment liés à des choix faits par d’autres et dont vous n’avez pas souvent accès ni aucune emprise.

Comment bien choisir son fonds d’investissement ?

Pour placer vos capitaux dans les fonds d’investissement, vous devez prendre en considération certains critères. Afin de ne pas courir à votre perte, il est essentiel de connaître diverses notions et de maîtriser certains principes. Surtout que les fonds d’investissement ne proposent pas toujours des garanties absolues.

·      La détermination de ses objectifs

Votre première démarche devrait être la définition de vos objectifs. Pensez à calculer au préalable le rendement des fonds d’investissement qui attirent votre attention. Cela vous permettrait de les comparer. Le taux de rendement va vous servir comme un indice pour connaître la valeur de vos placements sur le marché pour une période définie.

Vous devez également privilégier les placements permettant de profiter d’avantages fiscaux considérables. On peut notamment parler des SCPI. L’évaluation des risques devrait aussi faire partie de vos objectifs. Quels sont les risques pouvant être encourus ?

·      Le calcul du rendement de vos fonds d’investissement

Afin de pouvoir calculer le rendement de vos fonds d’investissement, vous devez additionner les gains en capital avec le rendement des dividendes.

·      L’organisme à choisir pour votre placement

Pour souscrire un fonds de placement, vous pouvez avoir recours à des banques traditionnelles. Vous pouvez également vous orienter vers des néo-banques et des organismes financiers. Ces derniers peuvent essentiellement se trouver en ligne, permettant des procédures plus allégées et plus rapides. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à prendre le temps de vous renseigner avant de vous engager. Vous pouvez consulter les avis et recommandations des investisseurs. Mieux encore, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *