8 mars 15h40
Vie de l'entreprise

Quel syndicat choisir lorsque l’on est salarié?

Pour améliorer les conditions de travail des salariés, il reste impératif de choisir un syndicat. Droit fondamental en droit du travail français, la représentativité d’un syndicat est requise. Les syndicats ont pour rôle de défendre les intérêts des employés. Mais, il peut aussi s’agir des droits d’un chômeur, d’un retraité ou des étudiants.

Destiné à nourrir le dialogue entre les membres de la direction des sociétés et des salariés, il n’est pas facile de choisir un syndicat. Lequel aspire le plus de confiance ? Pour qu’il puisse faire valoir les droits et les revendications des employeurs, il doit répondre à certaines compétences. Un syndicat intervient notamment sur les questions liées aux salaires, à la protection sociale et aux différentes conditions de travail. Quel syndicat choisir ? Voici notre sélection.

Quel syndicat choisir ? CGT ou la Confédération générale des travailleurs

Créée à Limoges en 1895, la CGT est un syndicat français des salariés. Lors de l’élection prud’homale de décembre 2008, elle a obtenu 34% de suffrage. Elle est née principalement de l’initiative des salariés d’avoir la capacité de s’organiser et de se regrouper pour défendre leurs droits et leurs intérêts au sein de leur société.

·      Les principaux domaines d’intervention de la CGT

La CGT intervient auprès des salariés, des cadres, des chômeurs et des jeunes. Diverses thématiques sont traitées par ce syndicat. On peut, entre autres, évoquer quelques revendications au niveau :

  • Du temps de travail,
  • Des temps libres,
  • Des salaires,
  • De la fiscalité,
  • De la législation,
  • Et de l’égalité des droits.

·      Un point d’honneur sur l’égalité des hommes et des femmes

La CGT est un syndicat qui se concentre davantage dans une application réelle du droit relatif à l’égalité des hommes et des femmes, que ce soit professionnellement ou dans la vie quotidienne. Parmi ses combats, on peut notamment évoquer les inégalités entre les genres, les stéréotypes culturels, les comportements sexistes et les idées misogynes. L’égalité entre un homme et une femme doit être instaurée au niveau de la prétention à une carrière, le droit à la santé ou à la retraite, de la rémunération, etc.

CFDT ou la Confédération française démocratique du travail

La CFDT est un syndicat de salariés français créé en 1964. Elle se fonde sur 5 valeurs pour permettre à tous les hommes et à toutes les femmes d’être le principal acteur de leur choix de vie. Ces valeurs sont l’émancipation, la démocratie, l’indépendance, l’autonomie et la solidarité. Elle revendique essentiellement un emploi de qualité pour tous, des emplois pour les jeunes et les seniors, des salaires à la hauteur du pouvoir d’achat, de la possibilité de profiter de la santé au travail et tant d’autres encore.

·      Une brève présentation de la CFDT

Cette Confédération française démocratique du travail regroupe environ 625 525 adhérents pour 1 100 syndicats. Une statistique qui l’emporte à la première place en tant que syndicat français. Elle intervient dans tous les secteurs d’activité et s’adresse aussi bien aux grandes qu’aux petites entreprises.

Environ 50,2% de ses adhérents sont des femmes. Parmi les avantages que ses adhérents peuvent bénéficier, on note l’écoute, le droit à l’information et d’être défendu gratuitement en cas de problème. Du côté des salariés, il travaille afin d’annuler les inégalités, d’obtenir de nouveaux droits (partir à la retraite à 60 ans pour les salariés qui ont commencé à travailler très jeune), etc.

·      Les services proposés par la CFDT à ses adhérents

Afin de répondre au mieux aux besoins de ses adhérents, la Confédération française démocratique du travail (CFDT) propose de nombreux services dont la :

  • La Caisse nationale d’action syndicale (Cnas),
  • L’Aide aux victimes de répression syndicale,
  • Les réponses à la Carte,
  • Le Job à la carte,
  • Les assurances « Vie professionnelle » et « Vie syndicale »,
  • La prestation grève,
  • Le soutien juridique,
  • Les services de petites annonces, etc.

Force Ouvrière (FO), le meilleur syndicat ouvrier

Pour rassembler les salariés, Force Ouvrière œuvre à unifier pour pouvoir défendre ses droits, qu’on soit salarié, chômeur, retraité ou étudiant. Elle intervient auprès de tous les salariés, peu importe leur secteur d’activité. Cadre ou ouvrier, ce syndicat est pour tous.

·      L’histoire de Force Ouvrière (FO)

Force Ouvrière (FO) est un syndicat qui a vu le jour dans la première Confédération interprofessionnelle née en 1895. Étant une CGT, ou Confédération Générale du Travail, au départ, elle avait surtout pour but de défendre les intérêts des salariés. À travers le temps, ce syndicat a été influencé par la politique des communistes entraînant de nombreuses dissidences. C’est alors que fut créée la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière en 1948, toujours dans le dessein d’imposer une indépendance syndicale. Connu aujourd’hui en tant que FO, il est le seul syndicat français libre.

·      De nombreuses raisons pour adhérer à FO

FO est un syndicat qui prône l’indépendance de l’individu dans l’organisation où elle travaille. Il veille à ce que les salariés puissent bénéficier de tous leurs droits. Il travaille également à ce qu’ils puissent bénéficier d’autres nouveaux droits et de se faire respecter au sein de leurs institutions.

Force Ouvrière c’est :

  • 15 000 implantations syndicales dispensées sur tout le territoire,
  • Un syndicat qui intervient dans tous les secteurs d’activité,
  • Un syndicat qui travaille pour regrouper les salariés, quels que soient leurs religion, orientation politique, intérêt ou philosophie.
  • Un syndicat disposant d’outils adaptés (contrats, action, revendication).

Si vous n’avez pas encore la réponse à la question quel syndicat choisir, Force Ouvrière (FO) se présente comme la meilleure alternative. Défendant une conviction contre l’abus de pouvoir, elle a pour vocation d’instaurer la liberté et la démocratie au sein d’une institution professionnelle.

UNSA ou l’Union nationale des syndicats autonomes

« Promouvoir un progrès social durable », tel est le principal objectif de l’Union nationale des syndicats autonomes. Elle travaille dans le but de lutter contre toute forme d’exclusion. Elle vieille à mettre en place un cadre de travail plus humaine. Défendre l’emploi et le service public figure parmi ses missions.

·      UNSA : un syndicat plus récent

L’UNSA fait partie des syndicats parmi les plus récents. Ce n’est pas pour autant qu’il n’a pas son poids. Créée en 1993, elle se présente comme la 4ème force syndicale française en nombre d’adhérents. Elle comporte des centaines de syndicats et des milliers de sections syndicales. Elle comprend 22 fédérations intervenant dans des secteurs d’activité différents, aussi bien au niveau de la fonction publique que du secteur privé. Elle a su imposer une présence interprofessionnelle sur tout le territoire par le biais de ses équipes locales (UL), départementales (UD) et régionales (UR).

·      Un syndicat qui gagne de plus en plus de terrain

Bien que récente, l’Union nationale des syndicats autonomes représente 280 555 voix auprès des entreprises privées si c’est 270 300 voix dans la fonction publique. Une mesure d’audience allant de 2013 à 2016 a pu démontrer qu’elle a progressé de 62 801 voix.

Parmi les entreprises où UNSA est présente, on retrouve :

  • Air France,
  • BNP Paribas,
  • SNCF,
  • LIDL,
  • Décathlon,
  • Ikea,
  • Monoprix,
  • Groupe Carrefour,
  • Groupe Casino, etc.

Elle est le premier syndicat chez Caisses d’épargne, Canal+, SFR, Booking.com et tant d’autres encore.

·      Les raisons pour adhérer à ce syndicat

L’originalité de ce syndicat réside dans l’autonomie. En effet, en respectant l’identité de ses adhérents, ce sont les syndicats et les fédérations qui établiront les revendications et toutes les actions. Elle privilégie le syndicalisme de terrain par une communication et une intervention directe auprès des salariés.

L’Union nationale des syndicats autonomes est un syndicat utile et efficace dans la mesure où elle met en avant l’information, l’accompagnement et la défense des intérêts des salariés à tous les niveaux. Elle applique une méthode qui consiste à « agir pour obtenir ». Parmi ses démarches, on répertorie la proposition, le dialogue, l’action, les revendications et la négociation.

·      Un domaine d’intervention très diversifié

Quel syndicat choisir ? L’UNSA reste une meilleure option dans la mesure où elle intervient dans de nombreux cas. Vous pouvez faire appel à elle pour des formations permettant d’assurer votre mandat. Elle prodigue aussi des conseils et des étayages juridiques sur du contentieux. Elle intervient pour des coachings et des accompagnements d’équipe, sans oublier ses services en matière d’aide stratégique et technique en vue de conduire des élections. Elle est également à même de concevoir des outils et des supports de communication.

Union Syndicale Solidaire, une union interprofessionnelle de syndicats

En tant qu’union interprofessionnelle de syndicats, Union Syndicale Solidaire lutte pour diverses revendications. Elle est composée de fédérations et de syndicats nationaux ainsi que d’Unions locales et régionales. Sa principale mission est de défendre le droit des salariés en France, femmes et hommes, sans distinction d’origine, de culture ou de carrière. Elle intervient également auprès des chômeurs, des paysans et des jeunes.

·      Un syndicat pour faire connaître vos droits

Parmi les interventions de ce syndicat, on note essentiellement :

  • La représentation des salariés,
  • Les garanties collectives et les statuts,
  • L’embauche et les contrats de travail,
  • L’égalité et la discrimination,
  • Le salaire et la rémunération,
  • La santé et les conditions de travail,
  • Le temps de travail et bien d’autres encore.

Les conseillers de l’Union Syndicale Solidaire sont prêts à défendre vos droits en tant qu’employés, peu importe votre statut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *